Le petit patrimoine

Définition

Château-sur-Epte est riche d'un patrimoine à la fois remarquable et quotidien. Afin de conserver cette caractéristique, le PLU a utilisé la loi paysage pour identifier et protéger certains éléments caractéristiques du territoire.

  • Cette protection est avant tout appliquée sur les éléments dits de petit patrimoine ou de patrimoine local, soit des éléments bâtis ou naturels appartenant au registre des activités humaines, qu'elles aient été civiles (places, mairie…), religieux (chapelle Saint-Martin), domestiques (maisons de caractère, bâti industriel, porches…), rurale et agricole (haies, arbres d’alignement...).
  • Ces éléments sont souvent privatifs. Ils ne font pas l'objet de protection juridique. Afin d'éviter qu'ils ne disparaissent ou soient dénaturés de façon trop importante, ils font l'objet de protection au travers du PLU.
  • L'objectif est d'établir, à partir d'un inventaire, les éléments à protéger puis de définir les mesures de protection pour assurer leur maintien et leur évolution. Cette protection n'impose pas de périmètre de protection ou d'avis de l'Architecte des Bâtiments de France sur les projets d'urbanisme. Le but poursuivi est de favoriser, en cas de projet de restauration, une valorisation du petit patrimoine dans le respect de l'architecture et de la tradition locale.

Rue de la Libération

Au 27 - Anciennement " Villa Hervé " 
Aujourd'hui " Manoir Héraut du Lys" (Privé)

Description de l’élément à protéger :

Les façades de cet hôtel particulier de la seconde moitié du XIXème siècle sont constituées de pierres de taille. Au niveau des angles des façades, on retrouve des modénatures en pierre. Sous la toiture, se situe une corniche décorative, permettant d’intégrer les dispositifs d’écoulement des eaux pluviales dans l’architecture du bâti. Concernant les combles, on retrouve à l’alignement des autres ouvertures, une lucarne au fronton décoratif avec le monogramme HL et de deux fenêtres de toit (Auparavant "lucarnes en Oeil de boeuf"). Les doubles fenêtres du rez de chaussée en façade sont installées de vitraux de l'atelier Ch. Simon (Rouen 1907). La porte d’accès à la construction se situe sous un petit porche dit "marquise" avec de chaque côtés des vitraux fleurs de lysé, à la suite de quelques marches et des rambardes en pierre. Sur le toit, se trouve quatre cheminées en pierre à proximité des deux façades latérales. Enfin, la toiture, à 4 pans, est constituée d’ardoises, un faitage décoratif en zinc agrémenté de deux epis en fléche complète l'ensemble (Usine Zinc de la Vieille Montage - Bray et Lu Val d'Oise) .

Ancienne "Villa Hervé"

Route de Paris

Au 6bis - Anciennement " Les Roses " (Famille Hervé)
Aujourd'hui: commerce

Description de l’élément à protéger :

Cette construction, de type villa, apporte une qualité architecturale et paysagère sur la commune grâce au raffinement de son architecture. Les façades de cette villa sont constituées de briques, avec une alternance entre brique rouge et brique jaune. Par ailleurs, il est à noter que la façade principale est exactement symétrique. Au rez-de-chaussée ainsi qu’au premier étage, les ouvertures disposent de frontons décoratifs au-dessus de leurs linteaux. Au niveau des angles des façades, on retrouve des modénatures en pierre. Avant les combles, se situe une corniche décorative, permettant d’intégrer l’écoulement des eaux pluviales. Concernant les combles, on retrouve à l’alignement des autres ouvertures, trois lucarnes en pierre et dotées également de fronton décoratif. Sur le toit, se trouve deux cheminées en brique située à égale distance du centre de la construction. Enfin, la toiture est mansardée et constituée d’ardoises.

Ancienne Villa Rose

Rue du monument

Corons – façades principales

Description de l’élément à protéger :

Cet ensemble d’une dizaine de maisons jumelées deux par deux évoque le passé industriel de la commune puisqu’il s’agit d’un habitat de type coron construit pour héberger les ouvriers des anciennes usines de la commune. Elles sont pratiquement toutes identiques dans leurs dispositions et leurs matériaux utilisés, c’est-à-dire avec un soubassement en pierre, des façades enduites et des toitures à deux pans en tuiles mécaniques. A hauteur de combles, de faux pans de bois sur les façades principales évoquent l’architecture normande.

 

Rue de la Libération

Corons – façades principales

Description de l’élément à protéger :

Majoritairement situés dans le Nord de la France, les corons sont des logements caractéristiques de l’ère industrielle, où étaient logés les ouvriers et leurs familles. Il s’agit généralement de logements étroits avec un étage et façonnés en brique. C’est le cas pour cet ensemble de 6 logements. Sur les façades principales, on retrouve des linteaux décoratifs où pierres et briques sont mêlées. Une jolie corniche en brique agrémente la façade principale. La toiture quant-à-elle, à 2 pans, est constituée d’ardoises. A l’arrière des habitations, on retrouve des annexes en forme de L, et dont les toitures sont à 4 pans et constituées de tuiles plates.

 

Rue des marais

Corons – façades principales

Description de l’élément à protéger :

Majoritairement situés dans le Nord de la France, les corons sont des logements caractéristiques de l’ère industrielle, où étaient logés les ouvriers et leurs familles. Il s’agit généralement de logements étroits avec un étage et façonnés en brique. Cet ensemble de 6 logements est doté d’un soubassement en pierre. A noter que deux d’entre eux ont leurs briques recouvertes d’enduits colorés, tout en restant dans les tons de couleurs de l’ensemble. Sur les façades principales, on retrouve des arcs surbaissés au-dessus de toutes les ouvertures. Celles-ci sont plus ou moins bien en bon état. Certaines ont ainsi été peintes en blanc tandis que d’autres ont été rénové récemment. La toiture quant-à- elle, à 2 pans, est constituée d’ardoises. A l’arrière des habitations, on retrouve de petits espaces jardinés.

 

Route de Paris

Porche

Description de l’élément à protéger :

Ce porche se compose de deux grands piliers ornementés en pierre calcaire et de forme rectangulaire. Il est adossé d’un côté par une autre construction. De l’autre côté, dans son prolongement se situe un mur doté d’une ouverture avec un portillon, permettant aux piétons de rentrer. Cette ouverture est encadrée par un chainage en pierre. Le porche dispose d’un linteau en bois. Enfin, la toiture est composée de tuiles plates locales.

 

Route de Paris

Porche

Description de l’élément à protéger :

De forme voûtée et composé de roches calcaires, ce porche est implanté dans le prolongement de la mairie. Il est surplombé par une corniche et un blason. Le portail, en bois, est composé de deux portes. De la même manière, on retrouve juste à côté un petit portillon accolé, permettant aux piétons d’accéder à la mairie.

 

Croisement de la rue des Lavandières et de la rue de Berthenonville

Lavoir

Description de l’élément à protéger :

Il s’agit d’un ancien lavoir hors d’usage qui appartient néanmoins à la mémoire locale de la commune. Il se caractérise par la présence de murs en pierres calcaires. On retrouve également une pompe à eau au plus près de la voie.

  • Témoin de l’histoire de la commune et appartenant au petit patrimoine de la vie d’autrefois, cet édifice doit être conservé en l’état et restauré le cas échéant.
 

Date de dernière mise à jour : vendredi, 10 Novembre 2017

 

Château Sur Epte TransR A P P E L 

Monde chante de wdisney Spectacle de Noël pour les enfants, les parents de Château sur Epte, Les Bordeaux de St Clair

Le DIMANCHE 17 SEPTEMBRE à 15h30 - Salle polyvalente.

 

 

Devenez assesseur de votre bureau de vote

 

Révision des listes électorales. 

Si vous souhaitez vous inscrire, vous pouvez le faire avant le 31 décembre 2017.

En savoir plus >>